Manifestation anti FN

Parce que le FN est anti féministe et anti lgbt nous serons présentes derrière le Collectif de Défense des Libertés Fondamentales et Ras l'Front Rouen lundi 1er mai à Rouen (départ cours Clémenceau), pour dire non à la haine, à l intolérance et pour défendre nos droits.
On vous espère nombreu-x/ses !

" A la préférence nationale, opposons la solidarité !
Nous soutenons les luttes menées par les populations pour leur émancipation, l’acquisition et la sauvegarde des libertés individuelles ainsi que l’expansion des valeurs humanistes et
progressistes. L’avenir ne menace qu’un peuple divisé. Aujourd’hui la crise économique que nous traversons en Europe conduit à la concurrence, aux comportements individualistes ainsi qu’aux replis communautaires. Ces comportements résultent aussi de la politique de la peur menée dans nos sociétés.
Conjointement, les frontières entre Droites et Extrême-droites sont devenus poreuses, participant en France à la banalisation du Front national. Les thèses les plus immondes sont martelées sous prétexte de crise ; mensonges et démagogie sous prétexte de liberté d’expression. Pourtant un
mensonge n’est pas une information et un faisceau de mensonges ne fera jamais une vérité.
L’antifascisme ne doit plus s’incarner seulement au travers du combat contre un parti ou son leader. Le contexte politique et économique de l’Europe a tant évolué, qu’il nécessite une nouvelle dynamique. Le travail de fond nécessaire commence par réaffirmer des fondamentaux comme l’égalité, la solidarité, la liberté, les droits de l’Homme.
On ne gagne rien à priver un individu de ses droits.
Hier comme aujourd’hui, le rejet de l'Autre a toujours été le fond de commerce de l'extrême droite.
Éliminons toutes les formes de stigmatisation et de discrimination. Au-delà de l’injustice et la souffrance pour les personnes qui en sont directement victimes, la politique menée crée l’insécurité qu’elle dit combattre. Elle crée des sentiments de rejets et des rancoeurs, des replis identitaires. Il ne s’agit pas là de justifier mais de comprendre les mécanismes communautaristes pour mieux s’en affranchir.
Réaffirmons la liberté de tous et n’acceptons en aucun cas, sous prétexte de concepts religieux ou
traditionnels, des attitudes sexistes, patriarcales ou hostiles aux lesbiennes, gays, bisexuels, trans et bisexuels. Continuons d’agir/Agissons pour les droits des femmes et pour le droit d’affirmer et vivre ses orientations sexuelles.
Sans libertés individuelles, point de sécurité. Si la sécurité est une condition essentielle à l’exercice de la démocratie, le sécuritaire conduit inévitablement au totalitarisme.
Nous avons tous un rôle à jouer par-delà nos différences d’opinion politique, philosophique ou religieuse. Et l’action doit être menée sur tous les terrains : dans la rue, les quartiers, les
campagnes, les entreprises, les syndicats, les établissements scolaires, sur le Net....
"

https://www.facebook.com/events/237228383420753/

Cours Clémenceau à Rouen