Etats Généraux LGBTI

Le comité de pilotage chargé de la programmation de l’évènement s’est constitué. Quelles solutions et quelles pistes pour donner un nouveau souffle aumouvement LGBT français ? Les Etats Généraux LGBTI, qui se tiendront du 13 au 15 novembre en Avignon, travailleront sur le sujet. Un comité de pilotage s’est mis en place et va définir la programmation de ce week-end de rencontre et de travail à partir des contributions.

Parce que nous souhaitons avec humilité faire de ce grand évènement militant une réussite collective et participative, nous avons sollicité au début de l’été la totalité des signataires du manifeste LGBT pour constituer le comité de pilotage sur la programmation des Etats Généraux LGBTI.

Les missions de ce comité de pilotage sont : lire et synthétiser l'ensemble des contributions que nous avions demandé aux signataires du Manifeste LGBT et que nous avons reçues ; préciser les thématiques des ateliers et plénières ainsi que leur ordre de programmation et créer les outils d'animations des ateliers.

Cinq associations se sont portées volontaires pour intégrer ce comité de pilotage :

Les Bascos (Aquitaine),

La Station - Centre LGBTI de Strasbourg (Alsace),

Exaequo – Reims (Champagne Ardenne),

association ALERTE - Rodez ( Aveyron),

association le Jardin des T ( Lyon, Rhône-Alpes).

Trois individuels se sont proposés dont : Nadège Lefeuvre (membre du CA d'Homogène - centre LGBT Le Mans mais présente à titre individuel), Neole (auteure à WeAreLesFilles mais présente à titre individuel).

Au terme de sa première réunion cette semaine, ce groupe à défini sur la base des contributions écrites reçues des signataires ces objectifs principaux pour les Etats Généraux LGBTI :

Appropriation d’un état des lieux du militantisme lgbti : Qui sommes-nous ? Que faisons nous et comment ? Dans nos associations collectif, réseaux, cercles, en direction des publics, face aux anti diversité et anti égalités.

Appropriation d’un plaidoyer commun : Comprendre le plaidoyer (ce qui fait et ne fait pas consensus), définir comment le porter et avec qui.

Ce groupe va continuer ce travail cet été, affiner les questions et les thématiques, toujours en se basant sur les nombreuses contributions des signataires pour ainsi mieux répondre directement à leurs attentes réelles. Ces premiers Etats Généraux LGBTI constituent une occasion historique de faire se rencontrer les acteurs du monde LGBTI et leur permettre de se réapproprier un grand sens commun.

Plus de 80 associations, issues de la totalité des régions françaises et représentant l’ensemble des facettes du militantisme LGBT, ont signé le Manifeste LGBT. Paru le 3 octobre 2014, celui-ci est la première pierre de la démarche collective débouchant sur les premiers Etats généraux LGBTI de France.

Il est toujours temps pour les individuels et les associations de signer le Manifeste LGBT pour participer aux Etats Généraux LGBTI : rendez-vous sur http://www.manifestelgbt.com

Contacts : Christine NICOLAS 06 63 77 64 09   Erwann LE HÔ 06 72 75 27 22